Skip to content

La genèse de nos costumes 2010

16 avril 2010

Pour rester informés dès la parution de nos nouveaux articles,

abonnez-vous par e-mail (lien ci-contre en haut)

Cette option vous permet de
recevoir tous les nouveaux articles
dès leur parution, directement
dans votre boite courriel !

Tout au long de ce blog, n’hésitez pas à laisser des messages, posez des questions si vous souhaitez approfondir un point précis. Laissez-nous aussi vos commentaires et vos impressions ou conseils, aussi !

Les nouveaux articles se rajoutent à la fin de ce blog,
pour les repérer plus facilement, abonnez-vous
ou utilisez les catégories…

Merci d’avance, Olga & Claude

Quand nous avons pensé à nos nouveaux costumes nous avions envie de costumes qui nous permettraient de bouger et de nous amuser, comme nous l’avions fait déjà avec nos « Pierrot et Colombine » en 2008.

когда мы  стали придумывать наши новые костюмы 2010 года, мы хотели сделать такие, чтобы они позволяли нам двигаться и веселиться, как костюмы Коломбины и Пьеро в 2008.


La dernière année, autant la « Princesse Grenouille » que notre couple « La Tsarine Ekaterine II et son hussard favoris Potemkine » ne permettaient pas de bouger comme nous aurions aimé.

В прошлом году моя Принцесса-лягушка, а также Царица с Гусаром не давали нам возможности много двигаться.



Très vite, la piste d’exploiter des personnages de la Comedia del Arte s’impose comme une évidence.

Pendant notre séjour à Venise, nous en profitons pour prendre rendez-vous à la bibliothèque de la Ca Rezonico. Nous trouvons un certain nombre de gravures qui nous serviront à imaginer nos personnages.

Мы решили использовать персонажи Комедии Дел Арте для создания наших новых костюмов. Когда мы были в Венеции, мы пошли после карнавала в библиотеку дворца Резонико. Там мы нашли большое количество гравюр, которые помогли нам сформировать образ наших будущих костюмов.

Le costume de Klod pour le bal.

1 décembre 2011

Pour Klod, nous avons choisi de réaliser un costume du duc de Sesto, le second mari de Sophie Troubetzkoy, qui nous semblait plus intéressant à interpréter. Parmi toutes les photos que nous avions du duc, nous n’avions rien de lui en habit de soirée. Nous avons donc travaillé avec, juste, une photocopie d’une revue trouvée sur Internet.

Klod souhaitait un frac en velours bleu nuit, brodé d’or. Il a contacté une excellente brodeuse parmi ses amies, mais ce travail nécessitait 200 heures de travail, et ne pouvait être terminé avant le bal. Nous avons donc abandonné cette piste, jusqu’à ce que…

Klod s’est souvenu des très belles tenues d’apparat qui nous ont été offertes au Kazakhstan, cadeau réservé aux visiteurs de marque. Nous avons trois de ces tenues qui dorment dans des cartons, au fond d’une armoire. L’une d’elle était bien en velours bleu nuit. Toutes ces tenues sont délicatement brodées de fil d’or.

Restait donc à tenter de faire coïncider notre patron de frac avec les dessins sur notre costume. Comme à chaque fois, Olga a réalisé une maquette en drap, car nous n’avions aucun droit à l’erreur, et chaque centimètre de tissus avait son importance.

L’arrière, avec la queue de pie a demandé un grand effort car pour un plus bel effet, les dessins devaient s’ajuster au mieux.

Pour la chemise, nous avons recyclé une vielle chemise blanche, il suffisait alors de « juste » remodeler le col.  Puis Olga a réalisé un gilet.

Le panntalon a une braguette un peu particulière, inspirée de ce modèle d’époque.

Les derniers essayages :

Nous n’avons pas fait des photos des derniers essayages, avec les gants blanc et tout et tout… vous découvrirez donc le résultat pendant le bal.

Pour le Bal de la Duchesse de Galliera

1 décembre 2011

Le prochain samedi 3 décembre, nous irons au Bal de la Duchesse de Galliera organisé par le Ministère des Modes.

Pour réaliser nos costumes pour ce bal, nous avons décidé de nous inspirer de personnages que nous connaissons bien à présent, le duc et la duchesse de Sesto, la Princesse Sophia Troubetzkoy dont nous parlons dans notre : Catherine Moussine-Pouchkine princesse Troubetstkoy.

Pour la robe de Sophie Troubetzkoy, duchesse de Sesto, le point de départ à été cette photo que nous avions d’elle :

Pour rendre le modèle de robe de bal encore plus unique et avoir la certitude de ne pas voir la même robe sur d’autres participants, nous avons opté sur une robe à tournure, avec une crinoline en dessous. Donc, un peu plus évasée que le modèle ci-dessus. De même, ci-dessus, la robe est un modèle d’été, nous devions réaliser un modèle d’hiver.

Un mélange donc entre deux styles qui coexistaient dans la deuxième moitié du XIXème siècle.

Mais ce n’est pas une « invention » de notre part, des modèles de robes de bal à crinoline et tournure ont réellement été portés.  Comme toujours, c’est Klod qui a dessiné le modèle  en fonction de nos idées communes.

Olga a choisi des tissus coordonnés, du taffetas bleu clair, et un autre, plus foncé et moiré.

Internet nous a fournis quelques croquis pour mieux comprendre les détails, et adapter nos différents patrons. Tout le reste à été des recherches et des tests avant montage. Quand nous avons un doute, nous réalisons une « maquette » en taille réelle avec un vieux tissus quelconque, qui nous permet de trouver la forme convenable à adopter. Les ajustements se font, lors des essayages, en fonction de nos morphologies.

Nous vous passons tous nos tests, essais et les maintes fois où il il a été nécésaire de défaire ce qui venait d’être terminé pour le refaire.

Le résultat sur la mannequin nous convenait enfin… restait à faire les derniers essayages, avec tous les détails.

A présent, vous pourrez vous vanter d’avoir Olga en dessous sexy !

Un jeu de rubans permet de remonter la traîne lorsqu’il s’agit de marcher ou de danser. Il ne reste plus qu’à attendre le bal.

2011 – L’Oiseau de feu – 2ème étape.

27 février 2011

Klod a imaginé le costume féminin ainsi :

  • Un justaucorps en tissus élasthanne noir de la tête au pieds, gants noirs.
  • Un jupon, genre tutu de ballerine en organdi ou organza, recouvert de plumes multicolores.
  • Un corset en cuir noir, incrusté de pierres précieuses.
  • Un masque multicolore avec un bec d’oiseau.
  • Des grandes plumes multicolores dans le dos, comme en ont les danseuses dans les cabarets.
  • Des plumes qui bougent le long des bras, quand l’oiseau de feu bouge ses bras.
  • Pour rendre l’Oiseau plus majestueux encore, il est chaussé de bottes à très hauts tallons.
  • Pour donner l’effet de feu, toutes les plumes seront dans les couleurs : Jaune, orange, rouge et brun…
  • … et pour accentuer cet effet et donner un cachet « Carnaval » à ce costume, il sera éclairé par des LED rouge ou jaune ou orange…

Le matériel à été acheté tout au long de l’année 2009.

L’élasthanne noir à été trouvé chez ToTo tissus à Grenoble, de même que l’organza noir et un tissus élastique également, mat d’un côté, brillant de l’autre.
Les bottes ont été trouvées en Allemagne elles sont en daim noir, de type « plateforme » avec de hauts tallons.
Les plumes ont été achetées un peu partout au fur et à mesure de nos pérégrinations : à Almata, au Kazakhstan, à Venise, à La Seyne-sur-Mer…

Les gants chez notre fournisseur habituel : L’Arlequin

Les rubans ornés de pierres viennent aussi de la fameuse « boutique du bout du monde » à Almata

Les LEDs ont été achetées à la période de Noël (2009), en fait, de petites guirlandes lumineuses. Nous avons pris uniquement des rouge et une blanche, faute de trouver jaune ou orange. Au total une dizaine de guirlandes alimentées chacune par 2 piles bâton de 1,5 volt. En effet, de notre expérience passée avec la Princesse Grenouille, Klod a préféré une multitude de petites sources indépendantes, de petite taille et donc faciles à dissimuler, que de grosses batteries lourdes et qui auraient nécessité des connections compliquées. Chaque élément est donc illuminé par un circuit différent, dont la source électrique est dissimulée juste à côté.

 

2011 – L’Oiseau de feu – 1ère étape.

26 février 2011

Olga souhaitais revenir cette année à nos sources d’inspiration plus « classiques », en puisant dans les contes et légendes de la « Mère Patrie ». C’est ainsi qu’elle annonça à Klod qu’elle souhaitais illustrer le conte « L’Oiseau de Feu », et qu’il fallait donc à présent dessiner un projet…

L’Oiseau de feu (en russe : Жар-птица, Jar-ptitsa) est un conte dansé en deux tableaux d’après un conte national russe dont la musique a été composée par Igor Stravinski en 1909-1910 sur la commande de Serge de Diaghilev. Il a été créé à l’Opéra de Paris le 25 juin 1910 par les Ballets russes sur une chorégraphie de Michel Fokine et sous la direction de Gabriel Pierné.
Il s’agit du premier grand ballet du musicien, qui le rendit aussitôt célèbre.

Ivan Tsarevitch capturant l’Oiseau de feu, par Ivan Bilibine.

« Ivan Tsarevitch voit un jour un oiseau merveilleux, tout d’or et de flammes ; il le poursuit sans pouvoir s’en emparer, et ne réussit qu’à lui arracher une de ses plumes scintillantes. Sa poursuite l’a mené jusque dans les domaines de Kachtcheï l’Immortel, le redoutable demi-dieu qui veut s’emparer de lui et le changer en pierre, ainsi qu’il le fit déjà avec maint preux chevalier. Mais les filles de Kachtcheï et les treize princesses, ses captives, intercèdent et s’efforcent de sauver Ivan Tsarevitch. Survient l’Oiseau de feu, qui dissipe les enchantements. Le château de Kachtcheï disparaît, et les jeunes filles, les princesses, Ivan Tsarevitch et les chevaliers délivrés s’emparent des précieuses pommes d’or de son jardin. »
Nous ne vous cacherons pas qu’il s’écoula un certain temps, voir même un temps certain avant que l’inspiration vienne à Klod. c’est au travail que vint un jour l’illumination !
Les clientes l’entendirent un jour s’écrier « Eurêka ! ». Chaque détail du projet était clair dans sa tête. dès la pause il dessina de premiers croquis, puis plus tard, il prit le temps de réaliser une aquarelle.
Voilà qui permettait de définir le contour des idées.

Notre nouveau blog sur les Carnavals…

8 octobre 2010

Micro$oft ayant décidé de fermer tous les blogs Windows Live avant le 11 mars 2011, nous avons transféré notre blog ici; chez Word ress.

La nouvelle adresse, pour tout savoir sur les Carnavals et les Bals Costumés est donc désormais :

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

La genèse de nos costumes 2010 (suite 1…)

15 avril 2010

Au retour du Carnaval, il ne nous reste plus qu’une année pour imaginer et réaliser nos deux costumes. Nous pensons déjà à des costumes bicolores, avec des couleurs vives et chaudes, assortis. Nous voulons pouvoir bouger avec ces costumes, et éviter les pièges des crinolines. Nous décidons donc que les jupes seront courtes.

По возвращению из Венеции нам оставался год, чтобы придумать и реализовать наши два костюма.  Уже была идея сделать их вдухцветными из ярких тонов. Мы хотели также иметь возможности двигаться, поэтому мы решили  в этот раз отказаться от кринолинов и сделать короткие юбки.

Notre amie Svetlana vient de Riga pour participer avec nous au Carnaval d’Annecy. Après cette rencontre, nous décidons de créer un groupe avec notre amie, ce n’est donc pas deux costumes mais trois qu’il faut imaginer. En nous amusant à imaginer ces costumes, nous évoquons la possibilité de les échanger entre nous. Trois costumes différents qu’il serait possible de mettre chacun comme nous le souhaitions.

Photo Jean Micard

Наша подруга Светлана из Риги приехала в прошлом году на карнавал в Аннеси. Там же мы решили сформировать группу, поэтому надо было придумать уже три костюма. Мы очень веселились, пытаясь представить эти костюмы. Так пришла идея о возможности меняться костюмами. Мы решили сделать три разных костюма, что давало бы возможность делать всевозможные комбинации.

Klod, sur ces indications réalise une série de dessins, inspirés des gravures que nous avons vues à Venise et des personnages de la Comedia del Arte, dont « Le Capitan ». Les jupes sont courtes et sexy, les costumes se prêtent à toutes les fantaisies.


Клод нарисовал ряд рисунков, вдохновившись гравюрами, которые мы сфотографировали в Венеции. Мужской костюм  был придуман, отталкиваясь от  персонажа Капитан Комедии Дел Арте. Для женского костюма, или как мы его называли потом костюма красной или желтой девочки, были задуманы короткие юбки секси, а сам костюм был в полной мере нашей фантазией. Вот какие рисунки висели у меня над столом, когда я шила костюмы. Как они трансформировались вы видите сами, зная уже наши костюмы. А как это вышло- наш рассказ.

Клод нарисовал ряд рисунков, вдохновившись гравюрами, которые мы сфотографировали в Венеции. Мужской костюм  был придуман, отталкиваясь от  персонажа Капитан Комедии Дел Арте. Для женского костюма, или как мы его называли потом костюма красной или желтой девочки, были задуманы короткие юбки секси, а сам костюм был в полной мере нашей фантазией. Вот какие рисунки висели у меня над столом, когда я шила костюмы. Как они трансформировались вы видите сами, зная уже наши костюмы. А как это вышло- наш рассказ.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 29 autres abonnés